« Dès qu’Ever révèle à son amie Haven les pouvoirs de sa nouvelle condition d’immortelle, celle-ci devient incontrôlable… Obsédée par ses capacités extraordinaires, elle expose leurs secrets aux
yeux de tous, mettant en péril leur monde, l’Eté perpétuel. Au même moment, Ever se plonge dans la magie pour libérer son âme soeur Damen du sort dont il est prisonnier. Mais une erreur de formule la lie à son ennemi de toujours : Roman. Elle éprouve alors une irrésistible attirance envers lui. Ce dernier en profite pour mettre en oeuvre ses stratégies les plus cruelles pour la détruire. A deux doigts de baisser la garde, Ever puise dans ses dernières ressources pour se libérer de la malédiction qui la sépare de Damen. Un amour vrai ne s’éteint jamais. »

   Je dois avouer que j’ai vraiment eu du mal à me lancer dans cette critique. Cela fait plusieurs jours que j’ai terminé de le lire, mais j’ai du mal à exprimer ce que j’ai ressentit à propos de ce livre. Je l’ai aimé et l’ai dévoré, et pourtant, j’en ressors avec une légère amertume.

   Vous vous rappelez qu’à la fin du tome 3, Ever sauvait la vie d’Haven, sa meilleure amie, en la rendant immortelle. Ce tome commence donc par une scène dans laquelle Ever vient de révéler à Haven ces derniers évènements. Ever s’en veut terriblement de l’avoir condamnée à cela, et tente tant bien que mal d’expliquer à Haven que tout n’est pas rose dans la vie des immortels. Elle décide de lui  révéler progressivement tout ce qu’elle sait, afin de ménager son amie. Mais cette dernière ne l’entend pas de cette oreille et, fascinée et excitée par ses nouveaux pouvoirs, elle décide de se tourner vers Roman, malgré les mises en garde d’Ever contre lui. De plus, Haven développe de plus en plus d’aptitude d’immortels en quelques jours, alors qu’Ever avait mis des semaines pour avoir ces aptitudes. On ne sait pas pourquoi Haven les développe aussi rapidement.

   Mais un autre évènement majeur avait troublé la vie d’Ever à la fin du tome 3. En effet, en essayant de plier Roman à sa volonté à l’aide d’un sort, celle-ci s’était involontairement liée à lui. Le sort avait eu un effet totalement inverse à celui désiré : Ever se retrouve avec une sorte d’obsession incontrôlable pour Roman. Elle décrit cette obsession comme un monstre en elle, la flamme des ténèbres, qui contrôle ses actes et ses pensées. Cette obsession devient de plus en plus néfaste pour Ever, qui est dévastée autant physiquement que mentalement. Elle s’éloigne de plus en plus des gens qui l’aiment, et donc de Damen, pour s’enfoncer un peu plus dans la magie chaque jour. Elle refuse l’aide de Damen, prends des décisions et agit d’une manière qui donne envie de lui donner quelques claques, et finit par demander de l’aide à Jude.

   Les choses s’enveniment donc de plus en plus. Au vu de l’obsession d’Ever pour Roman, Haven, qui est tombée amoureuse de ce dernier, se met à la haïr. Selon elle, Ever est jalouse que pour une fois, elle ne soit pas le centre de l’attention, et elle veut les deux immortels (Damen ET Roman) pour elle seule. Roman, quant à lui, s’amuse énormément de ce petit jeu avec Ever.

   Le roman entier tourne donc autour de la bataille d’Ever contre son coté sombre. D’un coté, elle n’a qu’une seule chose en tête : elle veut Roman. De l’autre, elle veut à tout prix trouver un moyen de rester auprès de Damen et récupérer l’antidote. Il s’agit donc d’un combat entre le coté sombre et le coté lumineux d’Ever.

   Ce que j’ai énormément apprécié dans ce tome, c’est d’abord, la guerre d’Ever contre elle-même, et ensuite le fait qu’on découvre la vie de Roman. On découvre comment il en est arrivé la, ce qu’il veut réellement etc. Leur petit jeu est le fil conducteur de l’histoire. Les fans de Roman seront servit. Jude est également très présent, tandis que Damen s’efface légèrement. Au final, j’ai adoré ce tome. Mais il y a un mais. Arrivée à la fin de ce tome, j’avais l’impression que l’auteur faisait surtout trainer les choses. Ever poursuit toujours le même problème: elle recherche l’antidote. A ce demander si elle l’aura un jour.

   Malgré cela, je vous conseille vivement ce livre. Je l’ai beaucoup aimé et l’ai fini très rapidement, et même s’il traine un peu en longueur, je suis impatiente de savoir la suite. Je pense que ce tome à surtout pour but d’approfondir les personnages, même s’il ne manque pas d’action, il se passe toujours quelque chose (pauvre Ever ;)) Bonne lecture à ceux qui se lanceront ^^

   Le tome 5, Night Star est sorti en VO le 16 novembre 2010 et sortira en Français le 13 octobre 2011 sous le titre L’étoile de la nuit. Le 6ème et dernier tome devrait quant à lui sortir en mars 2012 (source : la bibliothèque de Lilie).