« Moi, Sookie Stackhouse, j’ai un faible pour les vampires. Et à La Nouvelle-Orléans, ce n’est pas ça qui manque! D’ailleurs, un soir, un gentleman amateur d’hémoglobine, Bill Campton, a débarqué dans le bar où je travaille, Chez Merlotte. Comme j’ai la faculté de lire dans les pensées, j’ai vite compris qu’il avait de gros ennuis… »

   Les vampires vivent désormais parmi les humains grâce à un substitut leur permettant de se nourrir sans tuer. Mais la méfiance règne toujours à Bon Temps, petite ville de l’Amérique profonde. L’arrivée de Bill, ténébreux vampire du XIX siècle va bouleverser la vie de la jeune serveuse télépathe, Sookie, d’autant qu’une vague de crimes s’abat sur la ville.

   Ça y est je me suis enfin lancée dans la saga La communauté du sud ^^.  Et je ne suis pas déçue !
   Sookie Stackhouse a 25 ans et est serveuse dans un bar de la petite ville de Bon Temps. Ses parents sont morts, son frère Jason est un coureur de jupon et elle vit avec sa grand-mère. Comme vous pouvez le lire dans le résumé, Sookie peut lire dans les pensées. Elle est un peu considérée comme la folle du village. Un jour, grâce à cette faculté, elle découvre qu’un couple a pris pour cible un vampire nouveau venu dans la région, Bill. En effet, depuis quelques années, l’existence des vampires est reconnue par la société, et certains vampires sont traqués et tués par des trafiquants de sang (le sang des vampires ayant, grâce à ses vertus curatives et sexuelles, une grande valeur). Sookie vole alors au secours de Bill le vampire, et commence peu à peu à s’en rapprocher. Mais depuis l’arrivée du vampire et de ses amis, une vague de meurtres a lieu à Bon Temps.
   Ce qui m’a particulièrement plu dans ce premier tome est son originalité. De fait, le roman démarre d’une façon assez peu commune : le vampire n’est plus le prédateur mais la proie. Attention, le statut du vampire n’est en rien atténué, il garde une grande intensité, que l’auteur nous fait très bien ressentir. Les personnages, autant humains que vampires, sont bien développés, les personnages secondaires ne sont pas laissés de coté, et on a presque l’impression d’avoir vécu à leur cotés avec Sookie. L’intrigue est bien construite, et personnellement, je ne me doutais pas une seconde de l’identité du meurtrier, et pourtant je suis douée pour ça en général 😉
   J’ai donc beaucoup aimé ce livre, léger, distrayant, drôle, il a vraiment tout ce qu’il faut pour passer un bon moment 🙂 et je compte me lancer rapidement dans la suite. Pour une fois je ne vais pas devoir attendre, les tomes 2 à 10 sont déjà dans ma PAL :p bon aller, j’avoue, j’ai déjà commencé le tome 2 😉