Depuis que la brèche entre les univers a été refermée, les jumeaux Alex et Conner vivent séparés. Alex continue son apprentissage de la magie, et Conner est un collégien brillant. Lorsque ce dernier découvre qu’une menace séculaire pèse sur le Pays des contes, il se lance dans une quête périlleuse à travers l’Europe, prêt à tout pour prévenir ses amis et trouver le portail oublié qui lui permettra de les rejoindre.

Mais le danger que craignait Conner s’avère pire que prévu : une armée piégée entre les deux mondes depuis près de deux cents ans est soudain libérée. Et avec elle, la seule chose capable de détruire le Pays des contes : le dernier œuf de dragon.
***
   Voici une lecture que j’attendais impatiemment <3 ! Ayant adoré les deux premiers tomes (voir mes chroniques du tome 1 et du tome 2), j’étais curieuse de découvrir les nouvelles surprises que ce troisième tome nous révèlerait. Et je ne suis pas déçue !

Un tome de transition

   Ce tome est un peu différent des volumes précédents. En effet, pendant une bonne moitié du livre, Alex et Conner évoluent séparément, chacun dans leur monde. J’ai trouvé ça dommage car leur relation est un peu mise de côté, alors qu’elle fait partie du charme de la saga. Mais d’un autre côté, je pense que c’est nécessaire et que ça les a aidé à évoluer ! Petite anecdote rien à voir, mais cela me fait penser au fait que j’ai grandi avec Harry Potter, et du coup, le fait que les protagonistes grandissent ne me choquait pas. Ici, c’est l’inverse, les protagonistes grandissent alors que je suis déjà adulte et… j’aimerais presque qu’ils restent des enfants ! Mais ça fait partie du jeu, et ça le rend encore meilleur ^^ ! On rencontre également de nouveaux personnages, mais j’ai regretté que certains ne soient pas plus présents dans la seconde partie de l’histoire. J’espère qu’ils le seront dans les prochains tomes !
   Il y a donc une évolution au niveau des personnages auxquels on s’est attaché, mais également au niveau de l’intrigue. En effet, de grands changement attendent le le pays des contes de fée dans ce volume. Cela apporte de la fraicheur à la saga et lui permet de se renouveler, de ne pas s’essouffler ! C’est ce qui me fait dire que ce tome sert de transition : Alex et Conner entrent dans l’adolescence, et le pays des contes entre dans une nouvelle ère, mais nous ne sommes qu’au commencement et les tomes suivants nous réservent à coup sûr de belles surprises.

Une intrigue bien construite avec un style toujours aussi bon

 

   Petit bémol : je pense que cette impression d’entre-deux a rendu l’histoire un peu moins addictive que pour les tomes précédents dont je tournais les pages sans m’en rendre compte. A moins que ce ne soit parce que l’on perd la dynamique du duo Alex-Conner ? Je ne saurais pas vous dire précisément. Attention, l’intrigue reste très prenante, j’y ai juste un peu moins accroché en comparaison avec les tomes précédents.

Gros point positif toutefois : j’ai aimé la façon que l’auteur a eu de prendre le monde réel et de l’amener dans le pays des contes. Faire venir une armée conquérante vieille de 200 ans, ça met du piquant dans l’histoire :p ! On ne manque pas de rebondissements ni de découvertes surprenantes. La fin est riche en émotions, même si je m’attendais un peu à certaines choses (mais à vrai dire je pensais avoir tort), et nous laisse avec des nombreuses questions dans l’attente du prochain tome. J’ai un peu peur de ce qui attend nos deux héros… ils ne sont pas au bout de leurs peines :(.

   Quant au style de l’auteur, il est toujours aussi beau et touchant. Il reste simple, fluide et clair, tout en réussissant à faire passer toutes les émotions des personnages au lecteur, de la tristesse à la joie. Les aventures et les lieux par lesquels passent les protagonistes sont superbement décrits, ça donne vraiment envie d’y être. D’ailleurs, la prochaine fois que j’irai dans les villes qu’à visité Conner, je ne manquerai pas de passer voir certaines choses 😉 !

En bref

   Pour résumer, je dirais que ce troisième volume est une excellente lecture, mais tout de même un peu moins addictive que les deux tomes précédents. Quoiqu’il en soit, si vous n’avez pas encore découvert cette saga, je vous invite à le faire =D. Ne vous arrêtez pas sur le côté jeunesse, j’ai failli le faire et je serais vraiment passée à côté de quelque chose de magique ! Et, pour ceux qui l’ont déjà lue, n’hésitez pas à me donner votre avis ^^.
 

 

http://www.michel-lafon.fr/

 

Merci à Camille et aux éditions Michel Lafon pour leur confiance et pour cette lecture 🙂 !